Les Escales de l'Eden des Mers
 

Partagez | 

  Quand travail rime avec retrouvailles {Pv Aileen}

Rowan T. Winstons



avatar

Age : 29
Messages : 14
Date d'Embarquement : 09/09/2012
Célébrité & Crédit : Romain Duris
Euros (€) : 51
N° de Cabine : 3E


Localisation : salle informatique

Mes Secrets
Les Escales que j'ai faites:
Les Amis qui m'accompagnent:

MessageSujet: Quand travail rime avec retrouvailles {Pv Aileen}   Dim 16 Déc - 21:06


Ça y ai le jour J était bel et bien arrivé ! Notre projet était plus qu’aboutit. Finit les plans papiers, finit de surveiller la construction. Finit de se faire taper sur les doigts par les techniciens pour émettre de temps à autres des idées inapplicables. L'eden des Mers flottait fièrement dans le port. On avait écarté tout autre bateau pour faire la place au somptueux navire. Le quai était envahi par les passagers faisant leurs adieux a leur proche et profitant de la présence des journalistes pour se faire un peu de publicité gratuite… Le monde people était atrocement impudique… Chargé de tout mon matériel informatique, je faisais un premier tour dans le  navire appréciant tout ce que je voyais. C’était autre chose une fois le fruit de votre travail sortit en plein soleil… je croisais les quatre autres ingénieurs, nous avions choisit de n’équiper qu’au dernier moment de nos matériels les plus sensibles le navire. Sécurité encore et toujours… Deuxième tour, il n’y avait pas encore grand monde et je réussis à passer inaperçu… Troisième et dernier tour, il fallait bien que je charge mes bagages… Je pensais avoir assez de chance pour qu’on ne s’occupe pas une nouvelle fois de l’ingénieur mais raté. L’un de ces vautours armé d’une caméra me héla.

- Monsieur Winstons, un instant je vous prie…

Pff dur d’être le plus jeune parfois, on se souvenait bien trop de vous. Un instant je pensais partir en l’ignorant totalement mais ce serait faire une très mauvaise publicité au personnel du navire. Remballant mon amertume, je posais mes valises au sol et me retournait en leur direction.

-« Messieurs, Madame bonjour… »

Le caméraman, un mec chargé d’un micro et la journaliste  venait d’arriver devant moi.

- Nous aimerions vous poser quelques questions…

*voilà qui est étonnant ! * songeais-je aussitôt

-« Allez-y ! »

- Cela n’est-il pas trop difficile d’avoir autant de responsabilités à un âge aussi jeune…

-« On peut dire que vous ne perdez pas de temps… La difficulté n’est surement pas la même aux yeux de tous. Je me suis battu pour avoir la place que j’ai aujourd’hui et gagner la confiance des collègues. Ce n’est surement pas facile tous les jours mais aucun métier ne l’est réellement peu importe l’âge que vous avez… »

Je n’aimais pas ces rapaces et avait hâte de m’éloigner d’ici.

- Une force de caractère bien présente, un atout ou une contrainte ?

*mais c’est quoi ces questions…*

-« Je ne doutes pas un instant que vous ayez vous même la réponse à la question ! »

Je commençais à m’interroger sur la manière la plus délicate de prendre la fuite… je n’aimais pas les journalistes et ne comprenait pas pourquoi il s’intéressait à mon cas. Je n’étais qu’ingénieur pas acteur de cinéma…

- Les gens se demandent si à votre âge on a la capacité de travailler sur un tel projet que l'Eden des Mers.

-« Évidemment ils sont plus futés que mon propre chef, je le dis et je me répète une fois de plus, j’ai passé les mêmes tests que tout le monde, me suit investit deux fois plus que les autres et mes efforts ont finit par payer… Oui j’en ai encore a apprendre mais c’est le cas pour tout le monde au cours de sa carrière… »

Il fallait que je fasse de gros efforts pour ne pas m’énerver, la fatigue n’aidait pas a rester calme d’ailleurs. Finalement un nouveau people arriva, j’en profitais pour m’éclipser et monter a bord du navire sans un regard en arrière. J’avais dit au revoir à mes quelques proches. Je filait jusqu’à ma cabine et déposait mes valises avant de ressortir et de filer sur le pont accueillir les passagers comme tout les autres membres du personnel.


Dernière édition par Rowan T. Winstons le Dim 24 Aoû - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aileen L. Renhood



avatar

Messages : 5
Date d'Embarquement : 31/08/2012
Célébrité & Crédit : Leighton Meester
Euros (€) : 23
N° de Cabine : 3V


Localisation : Actuellement sur le bateau mais j'envisage de me promener

MessageSujet: Re: Quand travail rime avec retrouvailles {Pv Aileen}   Ven 11 Jan - 22:14

    Le jour du grand départ était enfin arrivé. Aileen n'avait jamais pris un bateau aussi énorme et luxueux, même si elle faisait partit de la haute société. C’était une première pour cette grande star qui ne rêvait plus que de l’anonymat, un anonymat qu’elle allait aller chercher au plus profond des îles et des endroits les moins connus dans le monde. Prête à partir, elle avait déjà deux gardes du corps qui l’entourait. Elle avait exigé qu’ils la laisse tranquille à bord même si elle n’avait pas réussi à les tenir éloignés de la croisière. Elle allait donc devoir se coltiner ce genre de personne sans ne rien pouvoir dire malheureusement.

    Arrivée au niveau du pont, elle était juste en bas du bateau, elle du se battre avec une horde de paparazzis pour pouvoir monter à bord. Heureusement pour elle, les paparrazzis et photographes n’avaient pas de billet et donc n’allaient pas monter à bord du même bateau qu’elle. Elle alla au niveau de l’enregistrement des passagers, là elle fit signe à ses gardes du corps qu’ils pouvaient la laisser tranquille ce qu’ils firent. Elle s’avança l’air blasé, complètement ailleurs sans vraiment regarder autour d’elle. Elle avait vraiment peur qu’on ne la reconnaisse de quelque manière que ce soi. Elle arriva au niveau de l’endroit où elle devait se présenter. Un jeune homme l’accosta pour lui demander son nom. Elle ne le regarda pas droit dans les yeux de peur de déclencher une véritable émeute au sein des passagers si ils la reconnaissaient.

    - Bonjour.

    Elle baissa la voix et la tête se terrant derrière ses lunettes de soleil. Elle se présenta donc en ajoutant quelque chose pour ne pas se faire trahir par le personnel de bord.

    - Aileen Renhood.

    Le jeune homme n’entendit pas et la fit répéter, il n’y avait rien d’étonnant là dedans car elle n’avait vraiment pas dit son nom très fort, bien au contraire le commun des mortels n’auraient jamais pu entendre ce qu’elle venait de dire. Elle leva un peu la voix tout en faisant attention que personne ne l’entende, malheureusement ce ne fut pas le cas.

    - Je suis Aileen Laureen Renhood.

    Une horde de personnes s’avança alors vers Aileen et le jeune homme par la même occasion. Aileen leva les yeux au ciel avant de lui dire :

    - Y a-t- il un moyen de leur échapper ?
Revenir en haut Aller en bas
Rowan T. Winstons



avatar

Age : 29
Messages : 14
Date d'Embarquement : 09/09/2012
Célébrité & Crédit : Romain Duris
Euros (€) : 51
N° de Cabine : 3E


Localisation : salle informatique

Mes Secrets
Les Escales que j'ai faites:
Les Amis qui m'accompagnent:

MessageSujet: Re: Quand travail rime avec retrouvailles {Pv Aileen}   Ven 22 Mar - 19:58

L’intégralité du personnel du Eden des Mers avait été recruté pour accueillir les passagers à bord du somptueux navire. Inévitablement donc après avoir posé l’intégralité de mes bagages dans mon chez moi bien loin d’être tout petit… j’avais repris la direction du pont d’embarquement empruntant plusieurs raccourcis pour aller plus vite. Je n’avais fait monter qu’une petite dizaine de personnes quand une excellente surprise allait arriver d’un instant à l’autre. Une jeune femme monta sur le quai à proximité du pont pour embarquer à son tour du moins essayait-elle de passer au travers de l’enregistrement. Lui bloquant le passage après m’être déplacé de quelques pas provoquant quelques grognements à droite et a gauche de part mes collègues masculins qui auraient bien volontiers pris ma place je lui adressais un joyeux.

-« Mademoiselle, bonjour et bienvenue à bord du Eden des Mers, Rowan Winstons, ingénieur, puis-je connaître votre nom afin de procéder aux vérifications d’usage puis vous guider jusqu’à votre cabine pour que vous puissiez vous installez avant le départ ? »

J’avais bien aperçu son nom sur le papier mais après l’avoir fait répéter une première fois car je n’avais pas été fichu d’entendre ce qu’elle me disait, je du bien admettre que c’était Aileen qui se trouvait devant moi, celle qui avant de devenir une grande actrice était comme ma petite sœur, je ne pu retenir un grand sourire. La probabilité qu’elle tombe sur moi pour son enregistrement était quand même des plus faibles vu le nombre de personnel… ! Bien évidemment les journalistes aussi avaient entendu son nom et se précipitaient tant bien que mal à travers la foule pour l’approcher. Elle m’interrogea sur un moyen de leur échapper.

-« Ceux là sont de véritables rapaces… Leur échapper rien de plus facile quand on connaît le navire comme sa poche… ! »

Je signais les papiers validant l’embarquement d’Aileen avant de l’entrainer à ma suite en direction d’un pont d’embarquement bien moins classe certes mais bien moins bondé également.

-« A moins que ma petite sœur ai désormais bien trop le goût du luxe, le second pont pourra la faire monter plus vite à bord ! »

Elle eu un moment d’hésitation, m’avait-elle donc totalement oubliée ?! Après tout maintenant nous appartenions à deux mondes a part. Elle faisait partie du showbiz, moi non… ! Mais sa réaction prouva tout le contraire. Démonstrative quand elle le souhaitait cette chère Aileen… ! Souriant je la taquinais.

-« Tu tiens réellement à faire la une de la presse à scandale avec l’ingénieur qu’on juge trop gamin pour bosser sur un tel projet ? »

En arrivant au pont numéro deux je croisais le commandant et Irina, les saluait et empruntait le pont deux pour grimper dans le navire suivit de Aileen et des deux colosses qui lui tenait compagnie. Alors que je m’apprêtais à la guider vers sa cabine, l’un d’eux m’attrapa pour m’éloigner d’elle… Genre je ferais du mal à Aileen moi… quelle idée ! La montagne de muscle qui m’avait plaqué contre le mur avait bien plus de force que moi quel désavantage, je devrais songer à passer moins de temps dans les bureaux et d’avantage à la salle de sport. Pure provocation je lui jetait un regard noir... .


Revenir en haut Aller en bas
Aileen L. Renhood



avatar

Messages : 5
Date d'Embarquement : 31/08/2012
Célébrité & Crédit : Leighton Meester
Euros (€) : 23
N° de Cabine : 3V


Localisation : Actuellement sur le bateau mais j'envisage de me promener

MessageSujet: Re: Quand travail rime avec retrouvailles {Pv Aileen}   Sam 11 Mai - 18:17

    L'embarquement commençait bien ! A peine j'étais rendue sur le pont pour m'enregistrer, et que donc j'ai dit à voix plutôt basse mon prénom et mon nom, que de nombreux journalistes commençaient déjà à me suivre comme un toutou afin d'avoir l'exclusivité sur ma venue. Je détestais vraiment ce côté là de la célébrité. Bien sûr j'aimais le fait d'être célèbre et d'être une grande actrice.

    J'eus tout de même de la chance en arrivant puisque, même si je ne l'avais pas reconnu, c'était un grand ami, celui que je considérais comme mon grand-frère. Il me fit signe de le suivre et m'entraina sur un pont beaucoup moins classe mais sérieusement j'en avais rien à faire puisque ce qui m'intéressait c'était laisser les journalistes sur leur fin.

    - Je vous fait confiance et vous suis alors, n'importe où sauf ici.

    Je ne sais pas du tout par où nous sommes passés, j'ai vu différents trucs mais je n'ai pas du tout fait attention à ce que ce pouvait être. J'étais bien plus occupée à suivre l'homme qui était en train de me permettre de m'enfouir loin de ces vautours de journalistes et paparazzis. Jetant de temps à autre un coup d’œil derrière moi, je vérifiais si nous étions bien seuls et que nous n'étions pas suivis. Bientôt nous nous sommes arrêtés, nous étions sur un pont visiblement de seconde classe. C'est à ce moment là je reconnus Rowan. je fis un regard d'étonnement, je n'imaginais pas une seconde le revoir depuis tout ce temps !

    - Rowan? Rowan Winstons? C'est bien toi? Oh mon dieu ! Mais que fais tu ici? Si on m'avait dit que je te croiserais à bord, je ne l'aurais jamais cru.

    Rowan ! C'était incroyable, impensable ! Nous nous connaissions depuis des années et des années et ça me faisait tout drôle de le revoir. Je ne l'avais pas vu depuis des années, depuis que j'étais devenue une actrice célèbre, nous nous étions perdus de vue. Mais là le revoir ici ! Wahou j'en étais toute émue. Je me jetais à son coup pour le serrer fort dans mes bras, comme si je voulais m'assurer qu'il était bien réel, en chair et en os. Rowan se moqua de moi en ironisant sur la prochaine une des magasines.

    - J'ai appris à faire abstraction ... et puis je suis tellement heureuse de te retrouver, rien ne pourrait me gâcher ce bonheur.

    Quelques secondes plus tard Rowan m'accompagna jusqu'à ma cabine. Mes deux gardes du corps ne nous avaient pas lâchés d'une semelle et lorsque Rowan m'accompagna l'un d'eux le plaqua contre le mur. Le pauvre Rowan ne ferait pas le poids devant un mec de deux mètres de hauteur et de cent cinquante kilo de muscles. Lorsque je vis cela, je courus jusqu'à eux et parlai à mon garde du corps.

    - Non John, lâche le, c'est un ami.

    Lorsqu'il le relâcha enfin, je regardais Rowan en lui levant les bras et en vérifiant bien ses réflexes, je ne voulais pas que l'un de mes gardes du corps ne lui fasse mal au nom de ma sécurité. Ce serait le comble tout de même, le garçon que je considérais comme mon grand-frère et donc comme mon protecteur blessé par un de mes gardes du corps c'était cocasse.

    - Tu vas bien Rowan? Tu n'as rien de cassé?
Revenir en haut Aller en bas
Rowan T. Winstons



avatar

Age : 29
Messages : 14
Date d'Embarquement : 09/09/2012
Célébrité & Crédit : Romain Duris
Euros (€) : 51
N° de Cabine : 3E


Localisation : salle informatique

Mes Secrets
Les Escales que j'ai faites:
Les Amis qui m'accompagnent:

MessageSujet: Re: Quand travail rime avec retrouvailles {Pv Aileen}   Dim 24 Aoû - 19:59


Si on m’avait dit que je retrouverais ma petite sœur à bord cela m’aurait fait une bonne raison de plus de rejoindre le projet. Je l’avais totalement perdu de vue quand nos études supérieures avaient différées de spécialités et les années n’aidant pas nous nous étions perdus de vues. Oh j’avais continué à envoyer des cartes postales au départ et l’avait félicité sur ses premiers exploits d’actrices puis j’avais arrêté. Je n’avais pas toujours eu de réponse, il n’était même pas certain qu’elle recevait mes messages. Et puis qu’avait-elle à faire de l’ingénieur débutant que j’étais alors moi devenu au vu du nouveau monde qui s’ouvrait devant-elle. J’avais suivit volontiers chacun de ses films, sautant toujours sur la moindre occasion d’assister aux premières quand elles étaient à proximité de chez moi et suivant chacun de ses films. Il faudrait que je songe à récupérer un orthographe mais je pouvais peut être aussi nourrir l’espoir de récupérer mon amie tout court.

Une fois l’instant de surprise passé, j’avais entrainé Aileen à ma suite sur les ponts de seconde classe. Elle n’aurait pas l’habitude de les fréquenter mais aucun journaliste n’avait pensé à y trouver refuge. Je souriais intérieurement aux prochaines photos que nous pourrions voir dans la presse. Je n’étais pas certain d’une publicité positive. Ils allaient nous trouver une histoire bien tordue comme toujours. Oui je déteste les journalistes et ce n’est pas la nana qui m’a interrogé au moment de l’embarquement qui va me convaincre du contraire.

En revanche une chose était certaine, Aileen ne m’avait pas reconnu sur le coup. Je lui adressais un grand sourire sincèrement heureux d’avoir une nouvelle occasion de lui adresser la parole.

-«Oui Aileen c’est bien moi, qu’est-ce que je suis content de te croiser aussi !»

Je la serrait bien volontiers dans mes bras un peu comme si on s’était quitté la veille finalement. Elle évoquait justement les potentielles unes des magasines au vu de mes derniers commentaires.

-«Tu as raison ils cherchent toujours le moindre détail croustillant à créer de toute pièce de toute façon !»

J’étais tellement content de la revoir que j’en étais distrait et monsieur muscles m’a sauter dessus pour me plaquer contre un mur. Ouch j’en ai eu la respiration coupé et je dois dire que j’ai découvert des muscles dans le haut de mon corps dont je n’avais pas conscience avant. Je reconnais l’ironie de la situation, être considéré comme un danger pour Aileen.

-«Hey pas la peine d’être jaloux monsieur muscle, Aileen c’est ma petite sœur.»

J’avais l’impression d’être une marionnette sous l’inspection de Aileen, je ne pu m’empêcher d’exploser de rire.

-«Je vais bien Aileen ne t’inquiètes pas.»


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand travail rime avec retrouvailles {Pv Aileen}   

Revenir en haut Aller en bas
  Quand travail rime avec retrouvailles {Pv Aileen}
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand frapper rime avec jouer [PV Caleb]
» Quand bar rime avec bagarre! [Elijah - Logan]
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» Quand "Tingapour" rime avec "nid de blurps"... [PV Lya, Nybelus, Shinzô, Keylo et Kirya'tylanhem]
» Quand on joue avec le feu, on se brûle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum